Michelin va construire une usine au Mexique

Après avoir renoncé à ce projet en 2012, en raison de la crise, Michelin relance son projet d'une usine au Mexique. Elle sera opérationnelle fin 2018.
Jean-Dominique Senard, PDG de Michelin.
Jean-Dominique Senard, PDG de Michelin. (Crédits : Reuters)

Le groupe Michelin annonce ce lundi la construction d'une usine de production de pneumatiques haut de gamme destinés aux véhicules de tourisme au centre du Mexique. Le premier pneu devrait sortir des ateliers de production au quatrième trimestre 2018.

Lire aussi : Michelin vise 1,2 milliard d'euros d'économies sur la période 2017-2020

La nouvelle usine de León, Guanajuato, est la 21e usine du groupe en Amérique du Nord et la 69ème dans le monde.

"Son implantation traduit l'engagement de Michelin à fabriquer ses pneus au plus près des marchés où ils seront vendus", précise le groupe dans un communiqué.

La construction de l'usine de 142 000 mètres carrés, correspondant à un investissement de 450 millions d'euros (510 millions de dollars) devrait commencer au deuxième semestre 2016.

4 à 5 millions de pneus par an

Une fois l'usine de León terminée, la montée en charge se fera progressivement. Pendant sa première phase de production, 4 à 5 millions de pneus devraient y être fabriqués chaque année, et seront destinés aux clients de Michelin disposant d'usines dans la région ainsi qu'à l'important marché intérieur nord-américain, en forte croissance depuis plusieurs années.

"Michelin construit cette usine pour répondre à la forte croissance de la filière automobile au Mexique et pour répondre à la confiance dont nous témoignent les plus grands constructeurs automobiles du monde", a déclaré Jean-Dominique Senard, président du groupe Michelin, dont le siège se trouve à Clermont-Ferrand.

Il s'agit du "plus gros investissement du groupe Michelin décidé en 2016".

23 000 salariés en Amérique du Nord

Ces pneus de hautes performances seront majoritairement destinés au marché de la première monte.

"Nous avons donc choisi d'implanter cette usine à trois heures de route des sites de production de 18 grands constructeurs automobiles présents au Mexique. Ces courtes distances permettront de livrer les pneus plus vite et à moindre coût aux clients de Michelin réduisant par conséquent le bilan carbone du groupe et contribuant ainsi au respect de ses objectifs environnementaux", précise le groupe Michelin.

Michelin est présent en Amérique du Nord depuis 1950 et fait travailler 23 000 personnes aux États-Unis, au Canada et au Mexique. L'équipementier fabrique des pneus haut de gamme en Europe, notamment à Roanne, à Cholet (France), Cuneo (Italie) ou encore à Olsztyn (Pologne).

Lire aussi : Michelin : 494 emplois menacés et 90 millions d'euros d'investissement

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 04/07/2016 à 15:56
Signaler
J'aime bien cette multinationale, j'aime le respect qu'elle porte a ses clients et c'est ce qui fait qu'elle est la meilleure dans ce domaine, maintenant j'espère que c'est pour de bonnes raisons louables qu'elle continue d'investir eu Mexique, pays ...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.