Rhône-Alpes : Terre de textiles innovants

Depuis une quinzaine d'années, la filière du textile connait un boom au point que Rhône-Alpes représente 20 % du chiffre d'affaires national. Agriculture, aéronautique, bâtiment et même santé, les applications sont multiples. Focus sur le secteur, alors que se tenait à Lyon ce mardi, la deuxième édition de Textival, la convention des acteurs du textile.

2 mn

(Crédits : DR)

Tissus intelligents, matériaux composites, tissage en silicone, toutes ces nouvelles avancées font maintenant partie de l'industrie du textile, faisant presque oublier la crise du secteur dans les années 1970. "Nous sommes la première région en France dans le domaine du textile technique, et surtout 2ème en Europe derrière l'Allemagne", précise Jean-Charles Potelle, président d'Unitex (l'Union interentreprises textile Lyon et région), et dirigeant de l'entreprise Boldoduc, situé à Limonest. Aujourd'hui la filière textile en Rhône-Alpes pèse 2,8 milliards d'euros de chiffre d'affaires, pour 13 641 emplois et 550 établissements.

Des possibilités innombrables

15 ans en arrière, le textile technique représentait 20 % du chiffre d'affaires de la filière, "aujourd'hui c'est 50 %", selon Jean-Charles Potelle,

"Rhône-Alpes a une longue tradition industrielle dans le textile, mais a aussi un savoir-faire dans la chimie, et l'alliance des deux nous a donné une certaine avance". Car les possibilités du secteur sont immenses. "Les médecins par exemple ont une demande dans les vêtements connectés, bientôt on pourra savoir si une personne âgée est tombée grâce à ses vêtements".

En Isère, à La-Tour-Du-Pin, l'entreprise Texinov élabore des pansements dont la fibre est gainée au silicone. "Cela permet non seulement de laisser respirer la plaie, mais aussi de produire un pansement totalement flexible", explique Jacques Tankéré, Président de Texinov. L'entreprise va aussi produire un textile pour soigner l'anévrisme de l'aorte "C'est un textile qui a les mêmes caractéristiques au niveau de la flexibilité que le reste du tissu d'origine (l'aorte), contrairement à ce qui est produit aujourd'hui".

Un attrait pour les investisseurs étrangers

La région devient donc attrayante pour le monde entier, et parmi les participants, de Textival, on retrouvait des Japonais. L'entreprise "Le berceau blanc" venait présenter un textile sous forme de draps qui aident son utilisateur à s'endormir.

"Souvent, ils ont des idées et des technologies qui ne sont pas présentes en France ni en Europe, mais ils ont besoin de nous", confie Corrine Farace, déléguée générale de Techtera. "Ils savent que l'innovation se fait en France, ils viennent trouver des partenaires et des marchés pour s'exporter".

La marge de progression est encore immense pour le secteur, et le tissu n'a pas fini de nous étonner. Seulement il manque encore un maillon à la chaîne, "le recyclage de ces matériaux n'est pas encore organisé", souligne Corrine Farace, et le secteur peine a récupérer de la matière première des déchets produits par ces nouveaux tissus.

 Focus

filière textile en Rhône-Alpes

Source : UIP, OPCALIA, Textival / Chiffres 2014

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.