Loi Lemoine : "Sur un emprunt, les gains attendus sont de 5.000 à 15.000 € par emprunteur " (Eric Maumy, April)

L'INVITE ECO. Le courtier en assurance April, né et basé à Lyon, enregistre en 2021 une croissance de 8%. De quoi conforter les choix qui ont été fait depuis 2019, suite au rachat d'April par le fonds d'investissement britannique CVC. Eric Maumy, président d'April, revient aussi sur la loi Lemoine - qui permet de résilier à tout moment son assurance pour les titulaires de crédits immobiliers - et ses conséquences, car le courtier lyonnais a participé à son élaboration.

5 mn

(Crédits : DR BFM/Tribune)

Né à Lyon en 1988, le groupe April, courtier grossiste en assurance, propose une offre destinée à un réseau de distributeurs indépendants (des courtiers et agents généraux). Le groupe travaille dans la santé prévoyance des particuliers, des professionnels des entreprises et des expatriés, ainsi que le yard (moto, auto, construction et plaisance).

Le groupe compte 2.300 collaborateurs dans le monde, dont 1000 à Lyon et son siège à la Part-Dieu. April prévoit d'ailleurs 300 embauches dont 200 à Lyon. Il cherche ainsi des profils dans le monde de la tech, du digital, du marketing, de l'intelligence artificielle.

Depuis le rachat, "on a décidé de se concentrer sur quelques lignes de business clé"

Le plan de transformation du groupe lancé en 2020, a porté ses fruits en 2021, car April a réalisé 544 millions d'euros de chiffre d'affaires et une croissance de 8%.

"On avait déjà bouclé 2020 avec 6% de croissance, alors que c'était une année particulière, celle des  premiers confinements. On a accéléré en 2021 et on est en avance sur notre plan stratégique parce qu'on visait 6% de croissance par an. Quand on a démarré ce plan, notre intention était de tangenter vers les 10% de croissance, ce qui est extrêmement soutenu dans notre secteur. On va voir comment 2022 va se passer, mais on est sur une bonne voie", a déclaré Eric Maumy, président du groupe April.

En 2019, April avait été racheté par le fonds d'investissement britannique CVC Capital Partners et le fondateur de l'entreprise lyonnaise, Bruno Rousset s'était retiré. Depuis cet épisode le groupe a évolué et s'est séparé de certaines branches :

 "Au moment ou CVC rachète l'entreprise et je viens prendre la présidence, c'est un animal hybride, avec des compagnie d'assurance à bord. Nous avons fait le choix de se séparer de ces compagnies d'assurance, on les a vendu, pour se concentrer sur notre métier de courtier. La deuxième chose qu'on a faite : on était dans plein de métiers dans le monde entier. On a décidé de se concentrer sur quelques lignes de business clés : la santé et la prévoyance, l'assurance des emprunteurs et quelques niches (deux-roues, plaisances) ainsi que la santé internationale pour les expatriés. On a actionné le levier du digital et appris à travailler plus vite, puis on a doublé notre force commerciale."

Pour l'avenir, April nourrit des ambitions internationales."On ouvre en santé internationale en Allemagne, en greenfields, et aussi à Dubaï, où on a un plan d'acquisition. On veut porter cette entreprise au milliard de chiffre d'affaires et en faire une entreprise de taille mondiale", avance le président.

"Si vous n'êtes pas digital, vous êtes un dinosaure"

April utilise deux types de canaux de distribution, les courtiers de proximité, qui sont 15.000 en France et la distribution directe online. "April est devenu le premier acteur du e-commerce de l'assurance en France", assure Eric Maumy.  Donc l'arrivé des comparateurs en ligne a fait évoluer la pratique du courtier. "Les consommateurs ont plus de liberté et on est à fond derrière. Ils ont la possibilité de comparer et résilier à tout moment."

En 2020 April a d'ailleurs fait l'acquisition du marseillais Comparadise, une brique technologique qui permet d'être présent dans ce marché. "Mais c'est un marché qui va à toute vitesse et si vous n'êtes pas agile - ce qu'on s'efforce de faire - et si vous n'êtes pas digital, vous êtes un dinosaure."

Un acteur de la loi Lemoine

En 2022, la loi Lemoine a été promulguée. Cette loi va permettre aux titulaires de crédits immobiliers souscrits à partir du 1er juin de résilier à tout moment leur assurance emprunteur, dès la date de signature de l'offre de prêt. April a travaillé sur ce texte, avec d'autres acteurs du secteur.

"On a été à l'initiative de la création de l'APCADE, et on a été très présents auprès du gouvernement. On s'est dit qu'il fallait profiter de l'année électorale où on allait parler de pouvoir d'achat, pour faire passer ce texte pour lequel on se battait chez April depuis plus de 20 ans", développe Eric Maumy.

En matière d'assurance, c'est un gain de pouvoir d'achat potentiel pour les Français." Elle permet de changer d'assurance emprunteur quand on veut alors qu'avant les clients étaient entre les mains des banquiers". Selon le président d'April, "les gains attendus sur la durée d'un emprunt sont de 5 à 15.000 euros par emprunteur".

Cette loi a un autre effet : réduire à 5 ans le droit à l'oubli pour les personnes ayant eu un cancer et supprimer le questionnaire médical pour les prêts immobiliers inférieurs à 200 000 euros. "Pour les risques aggravés de le droit à l'oubli était de 10 ans est passé à 5 ans. Le gouvernement appelle à élargir ça à d'autres pathologies, ça va se faire au bénéfice des Français qui ont des soucis de santé majeurs", commente Eric Maumy.

 Retrouvez l'intégralité de l'interview ici

Un décideur chaque semaine

Pour rappel, le groupe La Tribune et BFM Lyon s'unissent depuis cette rentrée pour vous proposer, à travers l'émission Lyon Business (tous les mardis à 17h45), l'interview d'un décideur de l'économie lyonnaise au coeur de l'actualité.

Une occasion de décrypter ensemble les enjeux des dossiers et tendances de l'économie locale, animée par Elodie Poyade pour BFM Lyon et Marie Lyan pour le bureau Auvergne Rhône-Alpes du journal La Tribune.

Une émission à retrouver en direct et en replay sur la chaîne BFM Lyon, disponible sur le canal 30 de la TNT et sur les chaines 479 (box SFR), 360 (Orange), 315 (Bouygues) et 915 (Free), ainsi que sur le bureau Auvergne Rhône-Alpes de La Tribune.

5 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.