bioMérieux chute en Bourse à cause de ses objectifs 2018

En dépit d'un bond spectaculaire du résultat net (en hausse de 32,6 % à 238 millions d'euros) pour l'exercice 2017, bioMérieux a annoncé des perspectives prudentes pour 2018, anticipant d'importants effets de change défavorable. Le titre lâchait 9,5 % ce mercredi matin.

3 mn

Le siège de bioMérieux, dans la banlieue lyonnaise.
Le siège de bioMérieux, dans la banlieue lyonnaise. (Crédits : Métropole de Lyon)

Les investisseurs sanctionnent bioMérieux, ce mercredi à la Bourse de Paris. Le titre du groupe lyonnais de diagnostic in vitro chutait, à 11H14 (10H14 GMT), de 9,5 % à 63,80 euros, alors que le CAC 40 n'accusait qu'un léger repli de 0,25% à la même heure.

Les raisons de ce recul ? Dans ses résultats publiés ce mercredi matin, bioMérieux s'attend à un résultat opérationnel courant (ROC) "contributif" compris "entre 325 et 345 millions d'euros" pour l'exercice, contre 335 millions d'euros l'an dernier. Cela représente une progression de 12,4% sur un an, mais dans la tranche basse de son objectif 2017.

De l'avis général des analystes, cette prévision était "très décevante", alors que le consensus espérait un ROC contributif 2018 supérieur à 370 millions d'euros.

Le groupe prévoit également une croissance annuelle de ses ventes comprise "entre 8% à 9%" à taux de change et périmètre constants, un léger ralentissement par rapport à la hausse de 10,2% signée l'an dernier, pour un chiffre d'affaires de près de 2,29 milliards d'euros.

Cependant à l'inverse de l'exercice écoulé, bioMérieux prévoit des effets de change "fortement négatifs" cette année, principalement du fait de la dépréciation du dollar et de certaines devises émergentes face à l'euro.

Ces effets devraient peser à hauteur d'environ 120 millions d'euros sur ses ventes en données publiées cette année, a-t-il prévenu, soit un impact négatif quadruplé par rapport à l'an dernier.

L'évolution des parités de change devrait également affecter à hauteur de 40 millions d'euros son résultat opérationnel courant contributif en 2018, contre un impact négatif limité à 5 millions d'euros sur ce résultat l'an dernier.

- Efforts accrus en recherche-développement -

En outre, ce résultat devrait aussi être freiné par une nouvelle intensification de ses investissements en recherche-développement, lesquels pourraient représenter 14% du chiffre d'affaires en 2018, après 13,3% en 2017 (304,4 millions d'euros) et 12,9% en 2016, a précisé le groupe.

Autre signe de rigueur, le conseil d'administration proposera à l'assemblée générale du 17 mai un dividende de 0,34 euro par action pour 2017, moins généreux que celui versé au titre de l'exercice précédent (1 euro par action).

L'an dernier, la rentabilité du groupe s'est néanmoins légèrement améliorée, avec une marge opérationnelle courante contributive s'établissant à 14,6% des ventes, contre 14,2% en 2016, et ce malgré une provision de 29 millions d'euros au titre de certains plans d'attribution gratuite d'actions, livrables en trésorerie aux Etats-Unis.

Le bénéfice net du groupe a quant à lui bondi de 32,6% à 238 millions d'euros l'an dernier.

Au-delà de ses ventes solides sur l'exercice, le bénéfice net du groupe a aussi été gonflé par un produit exceptionnel de 30 millions d'euros lié à la réforme fiscale américaine.

Son taux effectif d'impôt s'est ainsi établi à seulement 18,6% l'an dernier, contre 30,8% en 2016.

Fin janvier, au moment de la publication de son chiffre d'affaires annuel, bioMérieux avait fait état d'une croissance de ses ventes de 8,8% sur un an à données publiées.

Toutes les régions, en particulier l'Amérique du Nord, l'Amérique latine et l'Asie-Pacifique, ont positivement contribué à la croissance de ses ventes l'an dernier, ainsi que ses principales gammes de produits, en particulier la biologie moléculaire (gamme BioFire FilmArray) dont les ventes à données publiées ont bondi de 36,4% sur un an (+38,6% à taux de change et périmètre constants).

(avec AFP)

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.