Notation financière : Spread Research évolue pour mieux répondre aux marchés

Depuis quelques mois, l'agence lyonnaise de notation financière Spread Research a fait évoluer son modèle et sa gouvernance afin de correspondre au mieux aux attentes du marché, mais également pour se donner une nouvelle dynamique.

2 mn

Julien Rerolle, président de Spread Research.
Julien Rerolle, président de Spread Research. (Crédits : Laurent Cerino / ADE)

"Nous sommes dans un paysage qui évolue rapidement, nous devons passer un cap, grandir et ambitionner une taille européenne en saisissant de nouvelles opportunités." Julien Rerolle, président de Spread Research et fondeur de la seule agence de notation financière installée à Lyon, en dehors des grandes capitales, a donc fait le choix de changer son actionnariat, en faisant entrer neuf investisseurs institutionnels (AG2R La Mondiale, Apicil, bpifrance, Siparex, etc.).

Ces derniers détiennent désormais 60 % du capital de l'entreprise et lui donne les moyens de développer l'infrastructure informatique et d'étoffer son équipe d'analystes et de commerciaux, composée à ce jour d'une vingtaine de personnes.

"L'objectif étant de doubler les effectifs à horizon trois ans", commente le président.

En début d'année déjà, Spread Research s'était rapprochée de l'agence EthiFinance, spécialisée dans la notation des ETI, en prenant 25 % de son capital, afin de renforcer son métier auprès de ce type d'entreprise. Puis récemment, elle a lancé une nouvelle marque (Spread Ratings) d'agence de notation de crédit "afin de répondre au besoin de financement à court terme, entre autres, de l'innovation de l'économie réelle".

Objectif Europe

Des évolutions qui doivent lui permettre de se développer sur le marché européen, en particulier. Un segment dynamique, pour lequel elle est déjà présente en Suisse et au Royaume-Uni, qui correspond actuellement à la moitié de son chiffre d'affaires (la société ne communique pas de chiffres, mais signale vouloir le "doubler, voire le tripler.") Demain, l'activité de l'agence sur le marché européen devrait encore être plus soutenue puisque les entreprises d'Italie et d'Allemagne sont ses cibles privilégiées.

Le plan stratégique de Spread Research s'étale sur quatre années et n'exclut pas, à moyen terme, de se rapprocher de structures très spécialisées afin de renforcer un peu plus son métier auprès des ETI, mais également de startups qui peuvent apporter un savoir-faire technologique complémentaire.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.