"Incit'Financement, l'outil de référence pour l'investissement des business angels et des citoyens"

 |  | 651 mots
Lecture 3 min.
(Crédits : AB Funding)
La plateforme de financement en capital Incit'Financement, ex AB Funding, désormais soutenue par la région Auvergne-Rhône-Alpes et de nombreux acteurs financiers vise à accélérer le financement des entreprises par les citoyens et les business angels. Objectif ? Doubler les levées de fonds et atteindre, à moyen terme, 8 millions d'euros de financement par an, comme l'explique Jean-Charles Cotin, président de cette plateforme de crowdequity.

Incit 'financement, une plateforme de crowdequity (du cash contre du capital), a été annoncée lundi 29 mai, en collaboration avec la région Auvergne-Rhône-Alpes, et de nombreux partenaires financiers privés*. Comment est née cette initiative, et quels objectifs a-t-elle ?

Jean-Charles Cotin. L'objectif est de contribuer à la croissance des entreprises de notre région Auvergne-Rhône-Alpes en permettant aux citoyens d'investir directement au capital des sociétés présentées sur la plateforme. Il sera possible à tous d'investir en actions à partir de 1 000 euros.

Cette nouvelle plateforme s'appuie à la base sur l'expérience d'AB Funding, que j'ai fondée à Lyon. Lancée il y a presque trois ans, agrémentée auprès de l'Autorité des marchés financiers (AMF), elle a accompagné 9 entreprises, pour un montant levé global de 2,2 millions d'euros et 22 emplois créés.

La région Auvergne-Rhône-Alpes et les associations de business angels souhaitaient renforcer ce mode de financement. Suite à l'acquisition de la plateforme AB Funding, les sociétaires ont décidé de souscrire au capital de la Société Coopérative d'Intérêt Collectif Incit'financement à hauteur de 800 000 euros dont 35 % apportés par la Région. Aujourd'hui, cette plateforme de crowdequity est soutenue par l'ensemble des acteurs du financement régionaux à savoir les banques mutualistes, les fonds d'investissement, l'URSCOP et Bpifrance, et la coordination régionale des associations de business angels. Cette plateforme sera bien l'outil de référence pour les business angels de la région.

Quels sont les critères fixés par la plateforme pour qu'une entreprise puisse déposer sa demande de levée de fonds ?

Notre comité de sélection a défini plusieurs critères d'éligibilités : l'origine géographique des entreprises : ces dernières doivent être localisées en Auvergne-Rhône-Alpes ; elles doivent être des sociétés constituées (SAS, SA, etc.) car le but de l'outil n'est pas de financer des projets au stade de l'idée ; l'entreprise doit justifier de fonds propres positifs (+ 10 000 euros de capital social)  et d'un fort potentiel de croissance ; enfin, l'objectif de la levée de fonds doit être d'au moins 100 000 euros.

Les sociétés dans lesquelles le citoyen investira pourront être issues de tous secteurs, sauf celui de l'immobilier. La plateforme doit refléter la diversité de notre économie.

Les sociétaires-actionnaires d'Incit 'financement pourront-ils investir dans les entreprises ?

Deux cas de figure se présentent : si l'un des sociétaires a déjà une participation ou une activité dans l'une des entreprises, nous devons prévenir tout conflit d'intérêts. Nos règlements et nos statuts nous permettent cela. Dans le deuxième cas, si un sociétaire n'a pas encore investi dans une entreprise qui serait présente sur la plateforme, il pourrait effectivement le faire, mais aux mêmes conditions - c'est-à-dire au même prix de l'action - qu'un actionnaire-citoyen classique.

Que viennent chercher les grands fonds (Siparex, etc.) et les acteurs bancaires traditionnels dans cette collaboration ? Est-ce un nouveau sourcing à moindre risque pour eux ?

Ce n'est pas à moi de parler pour nos autres sociétaires. Cependant, d'une façon globale, il faut garder en tête que ce projet se veut fédérateur, associant le maximum de partenaires autour de ce dispositif nouveau, cette "nouvelle mode" qu'est le crowdequity et qui permet de sortir des schémas de financement classiques, tout en étant complémentaire des dispositifs existants.

Quels sont les objectifs chiffrés de la plateforme ?

A moyen terme, l'objectif est de dynamiser fortement les levées de fonds, en les doublant afin de les porter à une quarantaine par an, pour un montant de 8 millions d'euros. Avec l'effet de levier, cela pourrait représenter jusqu'à 24 millions d'euros par an.

*Incit'financement est soutenue par la Caisse d'Epargne, Crédit agricole, Banque Populaire, l'Urscop, Bpi ainsi que par les fonds Kreaxi, Siparex, Sofimac, et Rhône Dauphiné Développement.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :