Caisse d'Epargne Rhône-Alpes : la confiance demeure, malgré l'ombre de la guerre en Ukraine

Le bilan 2021 de la Caisse d’Épargne Rhône-Alpes (CERA) affiche une bonne santé, à l'image de sa "cousine", la Banque Populaire AURA, qui annoncé ses résultats la semaine dernière. L'exercice 2021 signe en effet un produit net bancaire de 719,9 millions d’eu­ros, en hausse de +5%, et surtout, le retour à son résultat net d'avant-crise. Malgré les inquiétudes entourant les conséquences de la guerre en Ukraine, la banque à l'Ecureuil estime que les entreprises régionales ont enregistré de bons résultats l'an dernier qui leur permettront de "tenir".

5 mn

A 189 millions d'euros, le résultat net de la Caisse d'Epargne Rhône-Alpes renoue avec des niveaux d'avant-crise, après avoir chuté à 139,1 millions en 2020. Ses fonds propres s'affichent également en augmentation de 343 millions, pour un total de 3,9 milliards d'euros.
A 189 millions d'euros, le résultat net de la Caisse d'Epargne Rhône-Alpes renoue avec des niveaux d'avant-crise, après avoir chuté à 139,1 millions en 2020. Ses fonds propres s'affichent également en augmentation de 343 millions, pour un total de 3,9 milliards d'euros. (Crédits : Reuters)

Avec ses quelques 1,5 millions de clients et ses 3.000 salariés, la Caisse d'Épargne Rhône Alpes est présente sur cinq départements (l'Ain, le Rhône, l'Isère, la Savoie et la Haute-Savoie.

Côté chiffres, la banque à l'écureuil aura réalisé sur l'année écoulée un PNB (Produit net bancaire) de 719,9 millions d'euros, en hausse de +5%. "Le coût du risque est maîtrisé, même s''il est plus haut qu'en 2019", affirme Andrea Joss, membre du directoire, en charge du pôle Finances.  En 2021, il était de 39,2 millions d'euros, contre 67,7 millions d'euros en 2020 et 31,3 millions d'euros en 2019.

Le résultat net de la banque en 2021 s'élève ainsi à 189 millions d'euros, un montant supérieur à la crise, "après avoir baissé à 139,1 millions d'euros en 2020." La Caisse d'Épargne Rhône-Alpes dispose également 3,9 milliards de fonds propres, soit une augmentation de 343 millions par rapport à l'an passé.

La Banque du Léman, appartient à la Caisse d'Epargne, affiche un produit net bancaire à 15,4 millions de francs suisses. Et revendique "l'acquisition de près de 3.500 nouveaux clients, majoritairement transfrontaliers, avec un portefeuille en hausse de plus de 30 % sur l'année."

2021, "une bonne année en terme de crédits"

L'activité commerciale de la banque a augmenté en 2021, qui était "une très bonne année en termes de crédits". Avec 3 milliards d'euros de crédits immobiliers générés, soit 15.000 projets, et une augmentation de +8 % par rapport à 2020, la Caisse d'Épargne note également une "reprise dynamique de l'activité sur les crédits à la consommation, avec une production qui s'établit à 740 millions d'euros (+ 26 % par rapport à 2020)."

2021 aura constitué également une "belle année de collecte pour les particuliers et les entreprises", avec une augmentation de 2,3 milliards d'euros, "portant ainsi les encours de collecte à 50,9 milliards d'euros en fin d'année (+ 5,9 % par rapport à 2020)."

Concernant la santé de ses entreprises clientes, la Caisse d'Épargne Rhône-Alpes sait que la guerre en Ukraine suscite des inquiétudes, principalement sur le terrain de l'approvisionnement, mais elle estime que "les résultats excellents" des entreprises en 2021 devraient leur permettre "de tenir."

Une année de projets

L'année écoulée aura aussi vu naître un deuxième centre d'affaires dans le Rhône, ainsi qu'un centre d'affaires dédié aux professionnels et un nouveau bâtiment accueillant 300 salariés à Grenoble, fin 2021.

A l'image de la société, la banque prend le virage écologique et souhaite "opter pour une approche locale sur la transition énergétique", note Didier Bruno, membre du directoire, en charge du pôle Banque de développement régional.

Comme la Banque Populaire, la Caisse d'Épargne a mis sur pied son nouveau plan stratégique (2022-2024) qui se décline en cinq axes : la transformation et l'innovation, renforcer le lien client, développer de nouvelles activités, renouveler le pacte social et développer son "modèle responsable, coopératif et régional".

La Caisse d'Épargne a par exemple participé à la construction et l'exploitation d'une centrale photovoltaïque au sol avec la CNR ou la rénovation du plan d'eau biotope de Combloux (Haute-Savoie).

En 2021, la Caisse d'Epargne Rhône Alpes a par ailleurs mis en place le Prêt Horizon
Responsable, "un nouveau dispositif en partenariat avec Mix-R accompagnant les
PME et ETI dans le déploiement d'une politique RSE". 
Au rayon innovation, avec le Hub 612, l'accélérateur de fintech et assurtech créé par la Caisse d'Epargne R-A, 50 startups auront été accompagnées depuis 2016.

La montagne au cœur de la stratégie

La banque veut aussi se poser comme l'un des leaders financiers dans le secteur clé régional, que constitue la montagne.

"Le focus montagne est très stratégique pour la banque", assure Didier Bruno, avec un taux de pénétration de 90% sur les exploitants de remontées mécaniques. La Caisse d'Epargne Rhône-Alpes se veut aussi comme l'un des "plus gros acteurs de l'aménagement de la montagne", notamment avec 175 millions d'euros d'encours de crédits sur les exploitants et fournisseurs de remontées mécaniques.

"L'organisation évolue et la montagne fait face à des changements : transition écologique, numérique touristique...", note Didier Bruno. Autant de transformations sur lesquelles la banque compte bien se positionner.

La Caisse d'Epargne RA a ainsi délivré 400 millions d'euros d'encours de crédit sur les communes qui sont à la tête des stations de ski. En mars 2022, la Caisse d'Epargne AURA a d'ailleurs lancé une Communauté Montagne dédiée, qui fédère une cinquantaine d'experts.

5 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.