A Lyon, l’Appart Fitness se réinvente comme le nouveau Netflix du sport

 |  | 1418 mots
Lecture 7 min.
En lançant sa plateforme de cours de sport en ligne, le réseau de l'Appart Fitness a développé une nouvelle stratégie alliant storytelling et feuilletonnage, reprenant les codes des plus grands, comme Netflix.
En lançant sa plateforme de cours de sport en ligne, le réseau de l'Appart Fitness a développé une nouvelle stratégie alliant storytelling et feuilletonnage, reprenant les codes des plus grands, comme Netflix. (Crédits : DR)
Digitalisation, épisode 2. Face à la crise, l'économie se transforme. Son fondateur, Patrick Mazerot, avait déjà lancé un cri d’alerte aux côtés de la région AuRA il y a quelques semaines : à Lyon, le réseau de clubs de fitness L'Appart Fitness, qui revendique 150.000 membres, a vu son activité fondre de moitié depuis mars dernier. Mais en investissant dans les cours en ligne, le groupe tente de trouver un remède à la crise, alors que le mois de janvier s’avère habituellement déterminant pour son chiffre d’affaires.

Traditionnellement, le mois de janvier est synonyme de bonnes résolutions, mais aussi d'un pic des abonnements au sein des salles de sport françaises. Mais en ce début d'année, les acteurs du sport font grise mine. Fermés à nouveau depuis le second confinement, ils n'ont pas pu reprendre leurs activités début janvier.

Avec parmi eux, le réseau l'Appart Fitness, qui tente toutefois de tirer son épingle du jeu. À l'automne dernier, le groupe avait déjà dispensé près de 2,7 millions de séances de sport à distance à l'échelle du groupe, qui compte près de ses 120 clubs de fitness pour 750 salariés.

Fondé en 1997 avec la reprise d'un club dans la région lyonnaise à Villeurbanne, ce réseau de clubs sportifs avait pris un coup d'accélérateur en 2018, lorsque son fondateur, Patrick Mazerot, avait décidé de racheter une cinquantaine de clubs sous les marques Amazonia, Wideclub et Gigagym, s'inscrivant ainsi au sein du top 5 des clubs de fitness français.

Désormais, son réseau réunit plus d'une centaine de clubs de fitness, dont la moitié sous forme de franchises, pour un chiffre d'affaires habituellement porté à 50 millions d'euros. « En 2018, nous étions essentiellement présents en Auvergne Rhône-Alpes, avec une forte implantation dans le département du Rhône. Mais depuis, nous sommes localisés sur une verticale qui va de Marseille à Paris », explique Thibault de Morel, directeur marketing de l'Appart Fitness.

40% du chiffre d'affaires menacé

Le club de fitness avait même l'ambition d'atteindre les 250 établissements d'ici 2023. Mais c'était sans compter sur la crise sanitaire : « Nous avions réalisé un début d'année 2020 plutôt positif,...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :