Bayer inaugure un centre d'innovation ouvert à Lyon pour booster sa recherche

Après Boston, Sacramento et Berlin, Bayer s'est doté d'un centre d'innovation ouvert sur son site de la Dargoire, à Lyon. L'objectif est tout à la fois de renforcer le dialogue avec un large public et de booster l'innovation en accueillant notamment des startups.

2 mn

(Crédits : Ina Fassbender)

Alors que la bataille autour de l'herbicide glyphosate fait rage, Bayer Crop Science a inauguré ce vendredi son "centre d'innovation ouvert", à Lyon, affichant ainsi une réelle volonté de transparence. Il est accolé à son Centre de recherche de la Dargoire (CRLD), fondé précisément il y a cinquante ans et dédié à la protection des plantes, avec un effectif de l'ordre de 200 personnes, dont 170 chercheurs.

"Nous voulons ouvrir le dialogue à un large public scolaire, universitaire, agriculteurs, entreprises et autre", résume Rachel Rama, directrice du CRLD. "Nous avons ici des chercheurs passionnés qui, régulièrement, se font prendre à partie. Il faut que nous comprenions ce qui dérange dans notre façon de faire".

Outre un grand espace d'accueil totalement vitré, une pièce de 128 m² est appelée à recevoir un incubateur de jeunes pousses.

Booster la recherche

L'autre mission du centre d'innovation est de booster la recherche.

"En interne nous nous concentrons sur ce que nous savons faire. Mais il y a beaucoup de nouvelles technologies pour lesquelles nous n'avons pas les compétences nécessaires", explique Rachel Rama.

C'est en particulier le cas dans le domaine numérique : "Nous avons des masses d'images et de données qu'il faut analyser pour aller plus loin, vers le haut débit". Deux millions d'euros ont été investis dans ce nouveau centre d'innovation dont les travaux, tout juste achevés, ont été réalisés en un an. Philippe Merresse, un des scientifiques du CRLD, en a la charge. Par ailleurs, trois experts (un chimiste, un biologiste et un biochimiste) consacrent la moitié de leur temps, depuis six mois, à travailler sur les messages à faire passer.

Encadré Bayer

25 à 30 brevets déposés par an

"Aujourd'hui le CRLD est reconnu et fait partie intégrante de la R&D mondiale du groupe. En devenant l'un des quatre 'Innovation Centers' de Bayer comme Boston, Sacramento et Berlin, son potentiel franchit une nouvelle étape", se félicite François Vergne, coordonnateur FCE CFDT du groupe Bayer.

Ainsi Bayer Crop Science annonce avoir injecté près de 50 millions d'euros en dix ans dans le site de la Dargoire et l'achat de matériels de pointe comme des systèmes robotiques automatisés. Chaque année plus de 30 000 molécules y sont testées et 25 à 30 brevets déposés. Est ainsi annoncé pour 2022 l'Isoflucypram, la dernière génération de fongicide pour les céréales, actif à très faible dose. La Dargoire participe, entre autres, avec le centre de Sacramento au programme lancé contre le citrus greening qui décime les vergers d'agrumes.

Bayer

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 20/11/2017 à 16:39
Signaler
"affichant ainsi une réelle volonté de..." ... vouloir lutter pour la "protection de la plante". Vous bilez pas les éléments de langage de l'agro-industrie on les connaît on aimerait juste qu’elle arrête de nous empoisonner, c'est tout et ça sembl...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.