Ce qu'il faut retenir de l'AG Michelin : division de la valeur nominale des actions, plan stratégique et guerre en Ukraine

L'Assemblée générale mixte du groupe Michelin s'est tenue le 13 mai à Clermont-Ferrand, sous la présidence de Florent Menegaux, président. Côté actionnaires : à noter que la valeur nominale des actions va être divisée par quatre à compter du 16 juin. Pour ce qui est du plan stratégique, Michelin s'inscrit dans l'époque et mise sur la transition énergétique, en développant une activité "dans le pneu, autour du pneu, et au-delà du pneu." Sans oublier le contexte international, qui n'empêche pas l'approvisionnement, mais qui a poussé Michelin à fermer son usine de production en Russie.

5 mn

(Crédits : DR)

A Clermont-Ferrand, les actionnaires de l'assemblée générale du groupe Michelin, qui s'est tenu ce 13 mai, se sont réjouit de la nomination de Pierre Michelin en tant que président du holding familial Mage-Invest. Pourtant, "Michelin n'est plus une entreprise familiale. Notre actionnariat est réparti dans le monde entier" a tenu a rappeler à la presse Florent Menegaux, président du groupe.

Issu de la cinquième génération depuis la création de la société en 1889,  Pierre Michelin ne représente aujourd'hui à travers Mage-Invest (275 actionnaires de la famille Michelin) que 4,2% des actions et 7% des droits de vote.

Avec un résultat opérationnel des secteurs de 2 966 millions d'euros, le groupe retrouve son niveau de marge de 2019 à 12,5 % "démontrant à nouveau sa solidité et la résilience de son modèle d'affaires", note Yves Chapo, numéro deux de la Manufacture. Ce qui permet la distribution d'un dividende de 4,50 euros par action.

La valeur nominale de l'action divisée par quatre

Parmi les résolutions votées par les actionnaires, la division du nominal de l'action par quatre devrait "rendre l'action Michelin plus accessible pour le grand public et les collaborateurs, et contribuer ainsi à la volonté du Groupe d'un meilleur partage de la valeur." Concrètement, la division du nominal de l'action sera effective le 16 juin 2022 à l'ouverture de la Bourse.

L'opération consiste à augmenter le nombre d'actions Michelin en circulation sur le marché boursier. Une action du 15 juin devient pour chaque actionnaire quatre actions d' ¼ de la valeur initiale le 16 juin. Si l'opération n'a pas d'impact direct sur la valeur totale du groupe, elle a pour effet mécanique de diminuer le cours de Bourse. Après opération, la valeur du portefeuille d'actions sera la même.

Pourtant, la stratégie actionnariale du groupe n'enthousiasme pas Jean-Paul Cognet, secrétaire général élu au CSE CGT Michelin Clermont. "Michelin envisage un taux de redistribution cible de 50% pour les années à venir, et une possibilité de recours à des rachats d'actions, dans le but d'augmenter la valeur de celle-ci. Pour les actionnaires, pas d'inquiétude particulière, l'avenir s'annonce radieux quoiqu'il arrive. Avec un résultat net historique de 1,8 milliard d'euros, supérieur de 7% au résultat de 2019 (pré-Covid), la redistribution des dividendes va représenter 44 % du résultat net, au même niveau que les années 2015 et 2016. A côté de ça, l'intéressement est en baisse, de 30% en moyenne par rapport à 2021." La CGT avait d'ailleurs appelé les salariés à un mouvement de grève le jour de l'AG.

Miser sur l'électromobilité

Pour continuer à assurer sa croissance, l'équipe de gérance de Michelin cherche à identifier très tôt les tendances qui conduiront à des ruptures majeures dans les années qui viennent. Cette attention guide largement les choix du groupe.

La stratégie climat de Michelin a ainsi été largement présentée à l'assemblée générale. La décarbonation des activités de Michelin et l'électromobilité sont en effet au cœur du storytelling de l'entreprise. Jennifer Bravinder, experte environnement, au sein de la direction de la mobilité durable a présenté la décarbonation des activités de Michelin.

Elle s'articule autour de 2 axes : la transition climatique et l'adaptation au changement climatique au travers d'un plan de décarbonation de l'ensemble des activités du Groupe. "Michelin est prêt pour la grande révolution du véhicule électrique car il s'y prépare depuis 30 ans déjà" rappelle Florent Menegaux, président du groupe Michelin. "Le groupe a déjà les capacités de production nécessaires et la part de marché de Michelin est trois fois supérieure sur les véhicules électriques que sur les véhicules thermiques."

Le plan stratégique vise ainsi 30% de CA hors pneu d'ici 2035. Florent Menegaux a détaillé le déploiement de la stratégie "Michelin in Motion" énumérant le développement des activités de Michelin "dans le pneu, autour du pneu, et au-delà du pneu."

La production en Russie suspendue

Michelin amortit les conséquences de la crise Covid sur ses résultats, en revanche, le contexte international a été mouvementé depuis que le président de Michelin a pris les commandes du groupe.

Les matières premières restent disponibles malgré tout. En revanche l'approvisionnement est fortement perturbé depuis le début de la pandémie, le conflit en Ukraine ajoutant une couche de complexité supplémentaire. La production en Russie est aujourd'hui suspendue et le groupe continue de payer les salariés sur place en écoulant le stock local. Pour l'avenir en Russie, Michelin évalue différentes options et souhaite préserver au maximum ses équipes. Le patron de Michelin a fait part de sa préoccupation au sujet de la Chine, encore fortement impactée par la Covid.

Florent Menegaux a évoqué les conséquences de l'actualité des deux dernières années, tant en matière d'accompagnement des salariés que de défis à relever pour les activités du groupe : "Les crises que nous traversons aujourd'hui produisent des effets qui s'accumulent et transforment profondément le monde dans lequel nous agissons. Il y a quelques mois, nous faisions face à deux ou trois crises  par trimestre. Aujourd'hui, ce sont 20 à 25 crises par jour. Les équipes de Michelin font preuve de courage et de sang-froid pour les surmonter." Et d'annoncer à ses actionnaires : "Dans cet environnement plus qu'agité, le Groupe fait mieux que résister."

5 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.