Comment le cimentier Vicat veut atteindre la neutralité carbone grâce à l’hydrogène

 |  | 847 mots
Lecture 5 min.
Le projet concernant l'usine de Montalieu de Vicat a été présélectionné tout récemment par la DGE pour être éventuellement présenté dans le cadre de l'PCEI Hydrogène, programme de financement européen.
Le projet concernant l'usine de Montalieu de Vicat a été présélectionné tout récemment par la DGE pour être éventuellement présenté dans le cadre de l'PCEI Hydrogène, programme de financement européen. (Crédits : DR)
LA CONQUETE HYDROGENE, épisode 4. Le groupe cimentier rhônalpin est devenu un acteur industriel français majeur sur le sujet de l'hydrogène vert. Vicat porte plusieurs projets d'envergure en ce sens, dont les programmes Genvia et Hynovi, qui lui permettront à terme de produire son propre hydrogène décarboné, et d'atteindre la neutralité carbone en 2050. L'industriel isérois travaille notamment sur la conversion du CO2 présent au sein de ses fumées.

Vicat siège depuis quelques semaines au conseil d'administration de France Hydrogène, ainsi que dans le tout nouveau conseil national de l'hydrogène, créé ce début d'année par le gouvernement, pour structurer les échanges entre l'Etat et les industriels acteurs de la stratégie hydrogène française. Le cimentier rhônalpin aux 10.000 salariés et aux quelque 2,7 milliards d'euros de chiffre d'affaires veut ainsi affirmer clairement sa place de leader sur le sujet, et s'engager sur un terrain où on l'attendait pas, à l'origine.

Car le groupe travaille sur les questions d'hydrogène depuis plusieurs années et mène de front plusieurs projets.

"Nous sommes engagés dans une démarche de transition écologique. Avec un objectif : une empreinte carbone neutre à l'horizon 2050. Dans cette perspective, l'hydrogène apportera une contribution d'envergure", explique ainsi Marie Godard-Pithon, directrice performances et investissements du groupe.

Convertir le CO2 émis par ses cimenteries

"Nous travaillons depuis longtemps avec le CEA sur...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :