France Relance : Rovipharm investit 6 millions pour se renforcer sur le marché des tests PCR

 |  | 598 mots
Lecture 3 min.
Grâce à un investissement de 6 millions d’euros, porté conjointement avec l’Américain Agilent, la PME aindinoise produira dès la fin de l’année 100 millions de tips par an, destinés aux tests PCR.
Grâce à un investissement de 6 millions d’euros, porté conjointement avec l’Américain Agilent, la PME aindinoise produira dès la fin de l’année 100 millions de tips par an, destinés aux tests PCR. (Crédits : Rovipharm)
Série Relance, épisode 1. Alors que Jean Castex est venu ce samedi matérialiser l'engagement de l'Etat auprès de la Région AuRA dans le cadre du plan de relance, zoom sur les entreprises régionales qui bénéficient déjà des premiers volets de l'enveloppe France Relance. Avec, parmi elles, Rovipharm, une PME aindinoise qui produira dès la fin de l’année 100 millions de tips par an, destinés aux tests PCR. Un pas de plus dans la souveraineté européenne en matière de lutte contre le Covid-19.

Spécialiste de la pipette pédiatrique - elle en produit déjà plus de 100 millions par an -, la PME Rovipharm (75 salariés, 15 millions d'euros de chiffre d'affaires) avait amorcé depuis quelques années un timide virage vers le secteur du diagnostic. Virage qu'elle confirme désormais très franchement avec un investissement de six millions d'euros comprenant une extension de 1.000m² de son site de Val-Revermont dans l'Ain, la construction de salles blanches et l'acquisition de nouveaux équipements de production.

La première pierre a été posée début janvier. Dès le mois d'octobre prochain, Rovipharm sera ainsi en capacité de produire 100 millions de tips chaque année. Il s'agit de cônes, des pointes plastiques...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :