Le Stéphanois Green Cup racheté par le groupe nordiste Proplast

La PME Green Cup, fabricant de gobelets réutilisables et personnalisables pour l'événementiel (festivals, événements sportifs, etc.) a été cédée au groupe nordiste Proplast. Ce dernier, spécialiste de l’injection plastique, souhaite se diversifier sur ce marché et porter le chiffre d’affaires "Cups" de 3 à 20 millions d’euros grâce à plusieurs croissances externes.

2 mn

(Crédits : DR)

Ils avaient fait couler beaucoup d'encre en 2016 en remportant un juteux marché de deux millions de gobelets réutilisables à l'occasion de l'Euro de football. Florian Garnier, Denis Ligonnet et Romain Wisseler reviennent sur le devant de l'actualité. Ils ont cédé, il y a quelques semaines, leur startup créée en 2011, au groupe nordiste Proplast (CA 2016 : 160 millions d'euros). Ce dernier a été séduit par le potentiel de la structure.

Spécialisée dans la commercialisation de gobelets en plastiques personnalisables et réutilisables à destination de l'événementiel, Green Cup a réalisé en 2016 un chiffre d'affaires de 3 millions d'euros et annonce déjà une croissance de 35 % cette année, pourtant sans Euro de foot. Les perspectives sont gigantesques puisqu'en 2020, il sera interdit de vendre des gobelets jetables. Les clients des 5 milliards de gobelets français vendus chaque année devront donc trouver d'autres solutions. Dont les gobelets réutilisables de Green Cup ou du leader français du marché Eco Cup.

"Nous étions arrivés à un croisement. Pour surfer sur ce potentiel, et grossir, il nous fallait des moyens", résume Florian Garnier.

Devenir leader français

Proplast, professionnel de l'injection plastique, a par ailleurs racheté le Breton Germay Plast'IC (plastique alimentaire), principal fournisseur en gobelets de Green Cup et, à la barre du Tribunal de commerce, RG plastic dans l'Ain.

"La fabrication de gobelets que nous sous-traitions à Germay a été relocalisée chez RG plastic pour une plus grande réactivité, avec des investissements relativement importants dans de nouveaux outils de production. Pour diversifier ses marchés, Proplast a organisé une filière du gobelet, en interne", résume Florian Garnier. Dans cette logique de diversification, une nouvelle division, Proplast Cup, a été créée.

Atteindre 20 millions d'euros de chiffre d'affaires

Le groupe nordiste porte des ambitions fortes pour Green Cup puisque plusieurs croissances externes sont en cours de finalisation et pourraient porter le chiffre d'affaires de 3 millions d'euros en 2016 à 20 millions d'euros en 2018. Objectif : dépasser Eco Cup et devenir leader français de ce marché plus que prometteur. "Nous allons remettre aussi sur la table notre projet de développement de machine à laver les gobelets, peut-être en partenariat avec une startup lyonnaise", indique le responsable.

Les trois fondateurs de l'entreprise restent dans la structure et se répartissent les rôles de directeur des ventes, responsable logistique/production et responsable grands comptes. Un directeur général a été nommé. Il s'agit du Lyonnais Thierry Pompanon.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.