But installe sa logistique à Pusignan

L’enseigne du meuble But a pris à bail le plus grand entrepôt de France actuellement sur le marché. Il s'agit d'une surface de 60 000m2 à Pusignan (Rhône).

2 mn

(Crédits : DR)

Initialement construite pour Darty qui s'est finalement retiré, la plate forme logistique de 60 000 m² implantée à Pusignan vient d'être louée à But. L'enseigne a en effet signé un bail de 9 ans ferme avec le propriétaire AG Real Estate France, et devrait emménager dans ces nouveaux locaux à l'été 2015. Pour Laurent Lamatière, responsable du développement pour le Sud de la France chez Arthur Loyd Logistique, et conseil d'AG Real Estate dans la transaction :

"Il s'agit du seul entrepôt neuf de cette taille disponible en Région Rhône-Alpes. Le fait qu'il ait retrouvé preneur en trois mois est une belle preuve que le marché logistique lyonnais est sain et à l'affût de surfaces logistiques bien placées qui font défaut sur la région".

Entrepot but Pusignan

Le futur entrepôt but de 60 000m2 à Pusignan

Un jeu de chaises musicales

Cette transaction est à ce jour, l'une des plus importantes en France. En effet, la plate-forme logistique de Pusignan était l'avant dernière à être encore disponible à la location sur le marché hexagonal des entrepôts neufs de plus de 50 000 m2. En allant à Pusignan, But va libérer un bâtiment logistique de 30 000 m² à Chaponnay, dans l'Est Lyonnais, dans lequel il s'était installé il y a un an et qui appartient également à AG Real Estate France.

« Cet entrepôt ne devrait pas rester longtemps sur le marché, car le stock de biens disponibles est très faible en région Lyonnaise », explique Didier Terrier, directeur général d'Arthur Loyd Logistique.

La pénurie est là

Actuellement sur le Nord Isère, seul un bâtiment de 20 000m² est disponible un autre de 30 000 m² pourrait se libérer avant la fin de l'année, il reste également quelques petites surfaces, mais cela porte le stock à moins de 100 000 m² sur quatre à cinq immeubles. Sur la rocade, les commercialisateurs estiment le stock à environ 5000 m² et sur la Plaine de l'Ain, à 10 000 m². « En 2016 et 2017, nous n'aurons pas d'existant à commercialiser en région Lyonnaise », déplore Didier Terrier, d'autant que la demande repart à la hausse.

Sur les 3 premiers mois de cette année, quelque 100 000 m² ont ainsi été placés dans la grande agglomération Lyonnaise qui, dans les prochains mois,  pourrait voir les opérateurs logistique se détourner de son territoire faute de surfaces disponibles. Une solution pourrait venir de la signature de la DTA (Directive Territoriale d'aménagement) du Nord Isère, qui fléchera de nouveaux terrains pour la logistique.

Pour l'heure, ce document qui doit être signé par le Préfet se fait attendre et même si des fonciers se libèrent, le temps de construire, le stock logistique ne se régénérera pas avant 18 bons mois.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.