French tech : Axeleo Capital lance un fonds d'accélération dédié à la Proptech

Axeleo Capital, le véhicule d'investissement du spécialiste de l'accompagnement des jeunes pousses à fort potentiel technologique Axeleo, annonce le lancement d'un fonds dédié aux startups européennes de la Proptech. Il a déjà levé 35 des 50 millions d'euros attendus.

3 mn

(Crédits : iStock)

Axeleo Capital renforce ses capacités d'investissement en faveur des startups BtoB technologique. Après la clôture de son premier fonds Axeleo Capital 1 l'année dernière, la société d'investissement crée un nouveau fonds, Axeleo PropTech 1.

Ce véhicule d'investissement, doté de 50 millions d'euros d'ici 12 mois, a déjà réalisé un premier tour de table de 35 millions d'euros auprès d'investisseurs institutionnels (Banque des Territoires, pour le compte de l'Etat dans le cadre de la candidature lauréate "Construire au Futur, Habiter le Futur" du Programme d'Investissements d'Avenir "Territoires d'innovation", RTE, Allianz France, le Groupe Vyv, Vinci Énergies et la Région Île-de-France) et de Family offices (identité et répartition exacte non communiquée).

Spécialisation vers la proptech

S'il conserve son intérêt pour les startups BtoB technologique en général, Axeleo Capital a choisi de se consacrer pour ce deuxième fonds à l'univers de la proptech - les acteurs de l'immobilier et de la construction - un secteur que l'accélérateur Axeleo, auquel Axeleo Capital est étroitement lié, a "déjà eu l'occasion d'explorer en accompagnant des startups", explique Eric Burdier, co-fondateur et président d'Axeleo Capital.

"Ce secteur a été jusqu'ici peu réceptif à l'innovation. Mais sa croissance est très significative. Il y a deux ans, nous avions réalisé un mapping et recensé 150 startups. Elles sont désormais 3 000 en Europe. Nous sommes persuadés que notre modèle, accompagnement et investissement, peut constituer un effet levier important dotant que les enjeux environnementaux sont au coeur des attentes", poursuit Eric Burdier.

Le nouveau fonds devrait réaliser une vingtaine d'investissements, toujours en direction de startups en amorçage et en série A, pour des tickets d'entrée moyen de 2 à 2,5 millions d'euros. Deux projets sont déjà dans les tuyaux ; ils devraient se concrétiser d'ici la fin du mois de juillet 2020.

Ambitions européennes

Avec ce nouveau segment, Axeleo, qui s'est structuré en début d'année en élargissant son pool d'expert - Virginie Lucchini (ex Younited Credit) comme responsable du middle-office et Mathias Flattin (ex XAnge-Siparex - ex board member Habx, Arcure, La Ruche Qui Dit Oui) comme associé et directeur d'investissement - a pu se faire connaître auprès de nouveaux souscripteurs.

"C'est l'occasion d'élargir nos cercles. Ils ont des attentes extrêmement fortes, que ce soit en terme d'innovation sur le secteur ou en terme d'accompagnement. Ils souhaitent, via notre fonds, tisser des liens, renforcer leurs relations, entre les startups et leurs organisations", poursuit Eric Burdier.

"RTE veut apporter son soutien à des startups créatrices de produits innovants reposant sur l'utilisation de nouvelles technologies pour répondre aux défis d'un urbanisme et de modes de vie plus respectueux de l'environnement (...) Ce partenariat s'inscrit dans une dynamique plus globale : RTE se mobilise pour aider le tissu industriel territorial et espère inscrire cette participation au nombre des efforts engagés pour amortir les effets économiques et sociaux de la crise sanitaire", explique dans un communiqué Valérie Champagne, membre du directoire de RTE, en charge des finances et des achats.

C'est aussi l'occasion de poursuivre ses ambitions européennes. Car si elle est installée à Lyon et Paris, la société de 16 personnes au total a la particularité de ne pas s'imposer de frontière nationale, notamment par son approche et sa méthode d'accompagnement.

"Le confinement a accéléré nos accompagnements digitaux. S'il y aura toujours de la présence physique, la crise a clairement démontré que la distance n'était pas un frein", assure-t-il.

Sans compter ses capacités financières, qui lui permettent de rivaliser de plus en plus avec d'autres acteurs européens du capital investissement. Avec ce nouveau tour de table, Axeleo Capital compte désormais 80 millions d'euros sous gestion.

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.