Ice Coolant, l’huile haut-savoyarde qui allège la facture énergétique du numérique

En Haute-Savoie, Immersion4 développe et produit un liquide capable de refroidir les serveurs informatiques de façon bien plus efficiente que la climatisation largement utilisée. Une solution déjà utilisée par des clients comme la SNCF ou l'ENS de Lyon, mais aussi le groupe HP, avec lequel elle a signé un accord mondial. Un nouveau site devrait même voir le jour prochainement à Chambéry (Savoie), afin d'y implanter, cette fois, une spin-off proposant une offre de location de ces dispositifs.

3 mn

La promesse d'Immersion4 est ambitieuse, celle de réduire de 80 % la facture électrique. «Pour cela, nous immergeons des serveurs dans un liquide 100% biodégradable et 100% recyclable, garanti 25 ans, souligne Serge Conesa. Notre liquide refroidit 1.550 fois mieux que l'air, ce qui permet à l'électronique de vivre sans les refroidisseurs qu'on connaît. »
La promesse d'Immersion4 est ambitieuse, celle de réduire de 80 % la facture électrique. «Pour cela, nous immergeons des serveurs dans un liquide 100% biodégradable et 100% recyclable, garanti 25 ans, souligne Serge Conesa. Notre liquide refroidit 1.550 fois mieux que l'air, ce qui permet à l'électronique de vivre sans les refroidisseurs qu'on connaît. » (Crédits : Immersion4)

Des tarifs de l'électricité qui s'apprêtent à flamber, des centres de données qui engloutissent toujours plus d'énergie pour refroidir leurs processeurs... Le contexte paraît idéal pour proposer de nouvelles solutions modérant la consommation énergétique de ces équipements, devenus indispensables au numérique.

Dans un laboratoire d'Annecy, c'est cet objectif qui anime une équipe d'une dizaine de chercheurs du laboratoire CoolLabs, une filiale de la société suisse Immersion4.

L'entreprise commercialise déjà une solution prometteuse pour réaliser d'importantes économies d'énergie. Celle-ci utilise un liquide de son invention, capable de refroidir les équipements électroniques dans des proportions bien plus considérables qu'en soufflant de l'air climatisé... et à un coût bien moindre.

Ice Coolant, l'huile miracle?

« CoolLabs est le premier laboratoire dédié à l'efficience énergétique de l'électronique à refroidissement liquide », résume Serge Conesa, le fondateur haut-savoyard d'Immersion4.

La promesse d'Immersion4 est ambitieuse, celle de réduire de 80 % la facture électrique. « Nous immergeons des serveurs dans un liquide 100% biodégradable et 100% recyclable, garanti 25 ans, souligne Serge Conesa. Notre liquide refroidit 1.550 fois mieux que l'air, ce qui permet à l'électronique de vivre sans les refroidisseurs qu'on connaît. »

Serge Conesa pointe qu'avec les systèmes traditionnels de refroidissement, « on refroidit une pièce pour refroidir des processeurs, ce qui revient à refroidir une pièce dans laquelle se trouve un verre de champagne, plutôt que de tenter de rafraîchir le champagne lui-même. » La technologie d'Immersion4 contraint seulement à retirer les ventilateurs des serveurs, et à utiliser des disques durs non mécaniques, de type SSD par exemple.

La solution de refroidissement d'Immmersion4, appelée Ice Coolant, présente aussi l'avantage d'écarter tous les problèmes de poussière, d'humidité et de circulation de l'air, rendus inexistants du fait même de l'utilisation de ce liquide comparable à une sorte d'huile minérale, énumère Serge Conesa. Il y a donc aussi la perspective d'éliminer les couches chimiques déposées sur les composants électroniques pour les protéger de l'oxydation, de la corrosion et des poussières.

Et cette solution n'est pas qu'un projet. La SNCF et l'ENS de Lyon l'utilisent déjà dans leurs propres installations. Et la multinationale HP équipe ses centres de données à l'international. « Nous avons un accord mondial avec HP ; nous sommes quasiment sur tous leurs sites », affirme Serge Conesa.

Des projets en cours

Après le site de recherche d'Annecy et un site de production à Alby-sur-Chéran, un nouveau site devrait voir le jour prochainement à Chambéry pour accueillir Immersion4 Finance, une nouvelle société chargée de financer la location des produits d'Immersion4, dont le siège demeurera en Suisse.

Ce développement restera basé sur des levées de fonds privées et des investissements personnels, confie Serge Conesa. Ce haut-savoyard est revenu entreprendre en Suisse et en Haute-Savoie après une carrière à l'international, notamment chez Alcatel et Lucent puis chez Horne International, une société américaine dont il était le directeur général et qui travaillait pour le gouvernement américain. C'est à la suite de cette dernière expérience que Serge Conesa a fondé Immersion4, après plusieurs années de recherches pour mettre au point ce liquide refroidisseur.

À présent, c'est l'adoption du marché qui décidera de la vitesse de la croissance d'Immersion4. Or, les centres de données tendent à être de moins en moins décentralisés, se rapprochant au contraire des lieux d'exploitation des données.

La réduction du coût énergétique de ces centres devrait encore faciliter cette tendance, croit Serge Conesa, au point de développer une gamme destinée spécifiquement au minage de cryptomonnaies, un de secteurs les plus gourmands en énergie.

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.