France Relance : les outils data innovants d'URBS pour la rénovation énergétique

La startup stéphanoise, spécialisée dans le traitement de la donnée territoriale, vient d’être retenue dans le cadre de l’appel à projets France Relance. Sa plateforme numérique permet aux acteurs territoriaux de mieux piloter leurs politiques publiques liées à la rénovation énergétique. Elle doit d'ailleurs livrer, sous peu, un Observatoire au Département de la Loire, dédié à l'analyse de l'habitat local.

4 mn

URBS va livrer dans quelques jours son premier Observatoire départemental de l'habitat. Un outil dynamique, commandé par le Département de la Loire et qui pourra être mis à disposition des différents EPCI du territoire, via une licence.
URBS va livrer dans quelques jours son premier Observatoire départemental de l'habitat. Un outil dynamique, commandé par le Département de la Loire et qui pourra être mis à disposition des différents EPCI du territoire, via une licence. (Crédits : DR)

Les 100.000 euros de subventions décrochés il y a quelques jours, dans le cadre de l'appel à projets "Entreprises engagées pour la transition écologique" de France Relance, doivent permettre à URBS (Urban Retrofit Business Services) d'accélérer l'industrialisation de sa solution Imope.

La startup stéphanoise a été créée en 2019 après quatre ans de R&D menées au sein de l'Ecole des Mines de Saint-Etienne par Maximilien Brossard (expert en traitement de données) et Jonathan Villot (maître de conférences spécialisé en génie de l'environnement).

Son créneau : le traitement de la donnée géographique et la mise à disposition d'outils d'aide à la décision, telles que son outil Imope.

L'entreprise est ainsi capable d'exploiter des dizaines de sources de datas diverses et variées (issues de l'ANAH par exemple, d'ERDF, des distributeurs d'énergie, des services des impôts, du cadastre etc) pour cartographier très précisément les caractéristiques du bâti présent sur un territoire.

"Nous allons chercher les données, nous les mettons en forme et nous les reconstruisons quand c'est nécessaire", souligne Maximilien Brossard. Avec une ambition : fournir des données fiables, en vue de faciliter la mise en œuvre de politiques publiques opérationnelles et efficaces en matière d'habitat. Avec, en bout de ligne, l'ambition de faciliter "la transition énergétique solidaire" des territoires.

Un outil complet pour le Département de la Loire

Après avoir débuté son chemin en éprouvant son prototype dans un quartier stéphanois et confirmé sa pertinence dans le 13e arrondissement parisien (challenge Data City organisé par l'accélérateur Numa avec la Ville de Paris et l'agence parisienne du Climat), URBS se prépare à livrer d'ici quelques jours son premier Observatoire départemental de l'habitat.

Un Observatoire dynamique, commandé par le Département de la Loire et qui pourra être mis à disposition des différents EPCI du territoire, via une licence. "Il pourra être utilisé aussi bien par les petites communes sans SIG (Service d'information géographique) que par les villes plus importantes auxquelles nous apporterons une expertise supplémentaire", poursuit Maximilien Brossard.

URBS outil habitat

Cet outil permettra ainsi aux collectivités locales d'avoir accès facilement à un panel très large de données en lien avec leur habitat : les années de construction, les surfaces, les matériaux, les indicateurs énergétiques etc.

"Les usages peuvent être très divers, mais notre outil peut permettre d'identifier plus facilement les passoires énergétiques", explique son cofondateur.

Il s'agit d'ailleurs de l'une des préoccupations principales d'URBS, à l'origine de sa création. "Nous avions constaté que les objectifs nationaux de rénovation énergétique n'étaient pas atteints". Désormais, grâce à Imope, les collectivités disposent d'un mapping précis des bâtiments à cibler en priorité. "Et ce, alors que par manque d'information fiable, les acteurs de l'énergie étaient jusqu'ici souvent contraints à une démarche d'attentisme", estime Maximilien Brossard.

En leur mettant à disposition des cibles, Imope permet de massifier les volumes pour faciliter les actions de plus grande envergure. Et à moindre coût donc.

La mise à disposition de ce type d'outils est en discussion avec d'autres territoires de la région Auvergne Rhône-Alpes et en Ile-de-France.

L'Agence nationale de la cohésion des territoires a d'ores et déjà retenu URBS, il y a peu, dans son accord-cadre de prestations d'ingéniérie d'appui aux territoires, pour la Bourgogne et AuRA.

Une expertise de plus en plus reconnue

Il faut dire qu'URBS, qui avait décroché une bourse DeepTech de BpiFrance, se construit rapidement une solide notoriété.

La jeune pousse stéphanoise de huit salariés, qui vise à doubler son chiffre d'affaires pour atteindre les 300.000 euros sur ce nouvel exercice, a ainsi été mentionnée dans le rapport d'information publié en février dernier par la mission parlementaire sur la rénovation thermique des bâtiments. Depuis quelques jours, Imope est par ailleurs référencé par la Direction interministérielle du numérique.

Et puis, URBS est également lauréat, depuis peu, d'un appel à projet de l'IGN Fab pour son projet Sirius, lié au sujet de l'adaptabilité et de la vulnérabilité des bâtiments en périodes de canicules.

"La collaboration avec l'IGN et Météo France nous permet d'avancer sur notre modèle numérique et d'accéder à de nouvelles données très fines".

Ce projet a pour vocation de créer un outil permettant de détecter les îlots de chaleur urbains et ainsi de permettre aux acteurs en charge de l'habitat de déterminer les actions de protection de la population à mettre en place.

"Toujours dans la même ligne que la rénovation énergétique : être proactif, c'est-à-dire ne pas attendre que les personnes fragiles se signalent pour intervenir sur ces problématiques qui vont devenir de plus en plus prégnantes en raison des changements climatiques".

4 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.