Saint-Etienne, démonstrateur du nouveau test salivaire de la startup BioSpeedia

 |  | 851 mots
Lecture 5 min.
BioSpeedia et Delpharm seront capables dans quelques semaines de produire trois millions de tests par mois, et comptent capitaliser sur la campagne de tests stéphanoise pour démontrer la fiabilité de ces tests salivaires.
BioSpeedia et Delpharm seront capables dans quelques semaines de produire trois millions de tests par mois, et comptent capitaliser sur la campagne de tests stéphanoise pour démontrer la fiabilité de ces tests salivaires. (Crédits : DR)
La spin-off de l'Institut Pasteur, BioSpeedia, déploie cette semaine sa nouvelle innovation à Saint-Etienne, à l'occasion d'une campagne de dépistage massif du Covid-19 : un protocole associant prélèvement salivaire et léger auto-prélèvement dans les narines, pour une fiabilité annoncée à 90%. BioSpeedia mise sur la réussite de cette démonstration "grandeur nature" pour envisager ensuite un plus large déploiement à l'échelle national.

Ce lundi, le top départ de la seconde vague de dépistage massif a été donné à Saint-Etienne. Sur le premier épisode, en décembre dernier, moins de 10.000 personnes s'étaient déplacées, soit un quart seulement des chiffres ambitieux que comptaient atteindre la Ville de Saint-Etienne, la Préfecture et l'ARS Auvergne-Rhône-Alpes.

Echaudés, les organisateurs n'annoncent pas de jauge chiffrée pour cette nouvelle opération mais espèrent des résultats boostés par une innovation : celle portée par le CHU de Saint-Etienne et la startup stéphanoise Biospeedia, spin-off de l'Institut Pasteur, créée en 2011.

Biospeedia avait déjà fourni les tests antigéniques utilisés lors du dépistage massif du mois de décembre. Cette fois, elle met en place des tests PCR salivaires, via un auto-prélèvement non invasif.

Un auto-prélèvement salivaire moins contraignant

Cette technologie n'est pas encore homologuée par l'Etat, mais le Ministère de la Santé et l'ARS ont donné leur feu vert pour ce dépistage sollicité par le maire...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :