[Biotechs : les innovations made in AURA 4/5] SurgAR : la réalité augmentée dédiée à la chirurgie

[Série d'été / Portrait] La startup clermontoise SurgAR s'apprête à commercialiser un logiciel de réalité augmentée dédié à la chirurgie coelioscopique, gynécologique, hépatique et rénale afin d'augmenter l'efficacité des procédures chirurgicales. Elle vient de recevoir un nouveau trophée à l'initiative du Cancéropôle Lyon Auvergne-Rhône-Alpes.

3 mn

Nicolas Bourdel, le fondateur de la jeune startup clermontoise, est également praticien hospitalier au CHU de Clermont-Ferrand et professeur de chirurgie gynécologique à l'Université Clermont Auvergne.
Nicolas Bourdel, le fondateur de la jeune startup clermontoise, est également praticien hospitalier au CHU de Clermont-Ferrand et professeur de chirurgie gynécologique à l'Université Clermont Auvergne. (Crédits : DR)

Dirigée par Nicolas Bourdel, professeur de chirurgie gynécologique à l'Université Clermont Auvergne et praticien hospitalier au CHU de Clermont-Ferrand, SurgAR est une jeune startup clermontoise, spin-off du laboratoire EnCoV, qui développe et ambitionne de commercialiser une suite de logiciels d'assistance à la chirurgie laparoscopique par réalité augmentée.

"Il s'agit d'aider le chirurgien lors de l'intervention en superposant à l'image classique de l'organe, sur l'écran de laparoscopie, une reconstruction 3D de ce même organe issue de l'imagerie pré-opératoire (IRM, scanner)", explique Nicolas Bourdel.

Créée en 2019, cette deeptech vise à permettre au chirurgien de voir au travers des organes pour repérer les tumeurs à réséquer ainsi que les éléments anatomiques à ne pas léser. "L'objectif est de rendre le geste chirurgical plus sûr, plus précis et plus efficace, pour améliorer les chances de guérison des malades", traduit Nicolas Bourdel.

Devenir une référence incontournable des blocs opératoires

SurgAR associe déjà, au sein de son équipe, tout le potentiel humain pour permettre son développement : chercheurs, développeurs, informaticiens, chirurgiens, spécialistes des affaires réglementaires et des ressources humaines. Avec une équipe actuelle de six personnes, elle devrait passer atteindre les dix salariés d'ici fin 2020.

"SurgAR s'appuie sur plus de 10 années de recherche. Les logiciels que nous développons s'inscrivent dans une tendance forte du marché des dispositifs médicaux à intégrer des innovations en matière de vision par ordinateur et d'intelligence artificielle", déclare son CEO.

En se fixant l'objectif d'arriver la première sur le marché, la jeune pousse souhaite devenir un acteur de référence incontournable pour équiper les blocs opératoires. Et ambitionne d'améliorer constamment ses logiciels par de nouvelles fonctionnalités au bénéfice des chirurgiens et des patients. "Nous voulons révolutionner la pratique chirurgicale en faisant entrer une technologie de rupture au sein du bloc opératoire", déclare Nicolas Bourdel.

Vers une phase d'accélération

SurgAR vient d'intégrer la première promotion de l'accélérateur de startups, le Village by CA Centre France de Clermont Ferrand. Elle a également été sélectionnée pour participer à l'édition 2020 du programme Deeptech North America - NETVA, portée par le ministère de l'Europe et des Affaires Etrangères.

Grâce à ce programme, elle a pu participer à un séminaire de formation intensive sur l'approche des marchés nord-américains à la fin juin et prévoit, selon l'évolution de la situation sanitaire, de participera à l'automne prochain à un séjour d'immersion aux Etats-Unis. Son objectif ? Confronter ses modèles d'affaires aux réalités des marchés nord-américains, afin de rencontrer les acteurs clés de leur domaine d'activité et de participer à divers événements valorisant leurs projets.

La jeune pousse a enchaîné ces derniers temps les récompenses : gagnante du concours d'innovation i-Lab 2019, elle est aussi lauréate du trophée R2B Onco 2020. Parrainés par les SATTs Pulsalys, Linksium et Clermont Auvergne Innovation, ces trophées récompensent les jeunes entreprises présentant un fort potentiel d'innovation et de valorisation dans le secteur de l'oncologie.

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.