Delta Drone innove et se rapproche de l'équilibre

Le spécialiste des drones à usage professionnel a mis au point deux nouveaux produits. En parallèle, il vient de boucler un plan de financement de 3 millions d'euros lui permettant d'investir dans un bâtiment industriel et d'assurer le lancement commercial de ces deux drones visant les marchés de la sécurité et de la logistique.

3 mn

Delta Drone enrichit son catalogue de nouveaux produits
Delta Drone enrichit son catalogue de nouveaux produits (Crédits : DR)

Après avoir revu ses ambitions à la baisse et recomposé sa gouvernance, Delta Drone retrouve un rythme plus apaisé.

"Le marché du drone a souffert et souffre encore un peu de la confusion entre le drone de loisir et le drone professionnel. Beaucoup de sociétés se sont créées en entretenant l'illusion que le drone allait tout faire et était accessible à tous. Aujourd'hui, les choses commencent à évoluer et l'on se rend compte que le drone n'est qu'une partie de la solution et demande l'intégration de beaucoup d'intelligence artificielle. Nos solutions sont construites sur ce modèle. Elles s'appliquent à des métiers spécifiques et trouvent des débouchés sur des marchés mondiaux", décrit Christian Viguié, PDG de Delta Drone.

Des contrats déjà signés

Fidèle à ce positionnement, le spécialiste du drone civil pour les professionnels s'apprête à lancer la commercialisation de deux nouveaux drones. Le premier, qui propose une solution d'inventaire aux acteurs de la logistique et du stockage, fait déjà l'objet d'un partenariat exclusif avec Géodis.

"Nous devrions équiper 5 à 10 entrepôts de Géodis avec cette solution d'ici fin 2020", annonce Christian Viguié.

Quant au second, moins avancé, il s'adresse aux spécialistes de la sécurité des sites industriels. Pour signer ses premiers contrats, Delta Drone capitalise sur sa filiale ATM Group qui contrôle trois sociétés justement actives dans la sécurité privée, l'accueil, et la formation d'agents de sécurité.

"ATM compte plusieurs clients industriels dans son portefeuille, notre stratégie est de "dronifier" cette clientèleNous démarrons donc la commercialisation de ce drone capable de surveiller des sites industriels, avec l'objectif de signer 25 à 30 ventes en 2020. Nous nous lançons sur le marché national dans un premier temps, puis au fur et à mesure de l'avancée des processus de labellisation, dans d'autres pays. Nous irons à l'export avec à terme l'ambition de réaliser plus de la moitié des ventes hors de France", précise le PDG.

L'équilibre attendu en 2020

En attendant de voir le calendrier du développement à l'international se préciser, Delta Drone structure son outil industriel. D'ici quelques jours, la société installera ses équipes dans un bâtiment jouxtant celui qu'elle occupe aujourd'hui à Dardilly en banlieue de Lyon.

"Nous aurons un atelier pour le montage des drones, un espace de stockage, et de quoi réaliser des tests", indique Christian Viguié.

Pour accompagner ce développement, Delta Drone, cotée en bourse, vient de mettre en place un nouveau financement de 3 millions d'euros par voie d'obligations remboursables en numéraire et en actions nouvelles. Les perspectives financières semblent positives.

"Nous réaliserons un chiffre d'affaires facturé de 20 millions cette année. 2019 sera certainement la dernière année où Delta Drone sera dans le rouge, nous devrions parvenir à l'équilibre en 2020", analyse le PDG de l'entreprise qui compte 120 salariés.

Une bataille de gagnée, mais face à une concurrence aiguisée, Delta Drone reste concentrée sur le développement de nouveaux produits, gage selon son PDG d'une croissance durable.

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.