La startup Rue de la paye dans l'escarcelle de Cegedim SRH

La startup vichyssoise Rue de la Paye s'adosse à Cegedim SRH, séduit par une croissance de 30% par an sur les 36 derniers mois, son attractivité pour les petites et moyennes entreprises et son positionnement digital.

2 mn

(Crédits : AFP)

Frédéric Malot, président-fondateur de Rue de la Paye, startup vichyssoise, leader de l'externalisation de la paye pour les experts-comptables et les PME a réussit une jolie transaction (montant non communiqué) : adosser Rue de la Paye à Cegedim SRH.

Implantée à Vichy, Paris et Bucarest, sa société, fondée en 2000, propose l'externalisation du traitement de la paye et des déclarations sociales. Elle collabore avec des cabinets d'expertise comptable et des PME en France et en Outre-mer. Sur quelque 80 salariés, plus de la moitié travaillent à Vichy.

"L'acquisition de Rue de la Paye s'inscrit dans la logique du développement d'une offre globale autour de la paye et de la gestion des ressources humaines", indique Pierre Marucchi, directeur général de Cegedim SRH, désormais seul propriétaire de Rue de la Paye.

Couvrir l'ensemble du marché

La croissance de Rue de la Paye, de 30% par an sur les 36 derniers mois, son attractivité pour les PME, sa rentabilité financière et son positionnement digital en font un complément intéressant pour Cegedim SRH.

Rue de la Paye et Cegedim SRH, qui compte parmi ses clients de nombreuses entreprises du CAC 40, dont Saint-Gobain, la Fnac ou le Crédit Agricole, sont désormais capables de couvrir l'ensemble du marché français de la paye pour le secteur privé. Les solutions vont des logiciels en SAAS, à l'externalisation totale des processus RH.

"Parmi les opportunités qui se sont présentées à nous, nous avons choisi de nous rapprocher de Cegedim SRH car, outre nos ambitions, nous partageons une vision et des valeurs communes, notamment en ce qui concerne la qualité des relations que nous entretenons avec nos clients", indique Frédéric Malot.

Cegedim SRH investit chaque année plusieurs millions d'euros en recherche et développement. L'ambition des opérateurs de paye est de dépasser rapidement les 100 millions d'euros de chiffre d'affaires.

Une stratégie récompensée

Cette opération consacre la stratégie de développement digital imaginée par Frédéric Malot. Dès sa création en mai 2000, Rue de la Paye était la pionnière de la gestion paie sur internet. Sortie sans encombre de la bulle internet grâce à une gestion fine, la startup Vichyssoise est devenue un acteur de référence de l'externalisation de la paie pour les experts-comptables.

Pour accélérer sa digitalisation et entrer sur le marché des PME, Rue de la Paye a noué, en 2014, un accord d'IT contre equity avec Pentalabbs, la filiale "venture capital" de Pentalog. Ce mode de financement permet aux startups d'accéder à des ressources comme l'ingénierie logicielle, le marketing digital, etc. qui favorise leur croissance, en échange d'une entrée au capital. Pentalabbs compte à ce jour 25 participations dans des startups tech en Europe et aux USA.

Grâce à ce partenariat étendu au marketing digital, Rue de la Paye a conquis le marché des PME pour arriver aujourd'hui à un total de plus de 5 000 entreprises en gestion.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.