Le futur de la santé se dessine au Forum Santé Innovation de Lyon

 |  | 759 mots
Lecture 4 min.
Le Forum Santé Innovation 2020 (FSI2020), organisé par La Tribune, se tenait ce jeudi au H7 de Lyon en présence de grands acteurs de l'industrie de la santé (Sanofi, Biomérieux, Boehringer Ingelheim, Laboratoires Roche, etc) et a réuni près de 200 participants ainsi que 2.400 personnes à distance.
Le Forum Santé Innovation 2020 (FSI2020), organisé par La Tribune, se tenait ce jeudi au H7 de Lyon en présence de grands acteurs de l'industrie de la santé (Sanofi, Biomérieux, Boehringer Ingelheim, Laboratoires Roche, etc) et a réuni près de 200 participants ainsi que 2.400 personnes à distance. (Crédits : DR/ML)
Quelques mois seulement après l’apparition du Covid-19, le Forum Santé Innovation 2020 se tenait, ce jeudi, au H7 à Lyon. Retransmis en direct sur La Tribune, cet événement -qui s'est tenu conformément aux préconisations sanitaires- était l'occasion d’explorer les pistes qui existent pour rebondir en présence des plus grands acteurs du domaine. Le président de la région Auvergne Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez, en a profité pour rappeler les "espoirs énormes "soulevés par la 5G en matière de Santé.

Le renforcement des mesures sanitaires ce lundi, puis à nouveau ce mercredi n'aura pas arrêté le Forum Santé Innovation 2020 (FSI2020), organisé par La Tribune au H7 de Lyon.

Depuis 13h, cet événement dédié aux enjeux de santé et d'innovation réunit ce jeudi près de 200 participants au H7 de Lyon, ainsi que plus de 2.400 personnes en direct sur la toile (suivez le Forum Santé Innovation ici). Avec, au menu, plusieurs tables rondes dédiées aux questions d'innovation, d'éthique mais également d'enjeux de santé publique à l'échelle internationale, en présence de plusieurs grands acteurs de l'industrie de la Santé (Sanofi, Biomérieux, Boehringer Ingelheim, Laboratoires Roche, etc).

"Nous avons souhaité maintenir cet événement car il nous paraissait important que, dans le contexte sanitaire et économique actuel, nous puissions réunir ici toute l'industrie de la santé de la région Auvergne Rhône-Alpes", a souligné Jean-Christophe Tortora, pdg de la Tribune.

Il a rappelé qu'au passage, la vague de relocalisations actuelle n'avait pas épargné le groupe, qui avait fait le choix, dès 2017, de racheter le titre lyonnais Acteurs de l'Economie, devenu désormais son bureau régional avec la marque La Tribune Auvergne Rhône Alpes. Et d'ajouter : "Même dans la presse, on peut se relocaliser".

Santé et innovation, deux piliers pour la Région

Quelques minutes plus tôt, c'est le président de la région Auvergne Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez, qui avait pris la parole, soulignant lui aussi "l'importance de maintenir un tel événement dans la période actuelle". Appelant à "ne pas se contenter de subir", le président de Région a estimé que la crise sanitaire et économique provoquée par le Covid-19 avait remis en lumière "l'importance d'investir dans le domaine de la santé".

"L'innovation est le défi de notre région et nous avons la chance d'avoir une région très dynamique, qui se place comme la première puissance industrielle française. Il faut cependant que nous gardions cette longueur d'avance", a mis en garde Laurent Wauquiez.

Glissant, au passage, en quelques mots à l'attention de "ceux qui croient que l'on peut arrêter d'innover", le président de Région a estimé qu'il fallait au contraire "poursuivre la réflexion pour savoir comment apporter des réponses à travers l'innovation".

A l'occasion de sa prise de parole, Laurent Wauquiez a également évoqué une nouvelle fois le dossier de la 5G : "Je ne comprends même pas les discours sur la 5G. La 5G est mieux sur le plan du respect de l'environnement et du développement durable, en termes de consommation et d'énergie, et surtout avec des espoirs énormes pour des applications en matière de Santé".

Le président de la Région a ainsi appelé les acteurs de la filière santé à se rassembler afin qu'Auvergne Rhône-Alpes puisse décliner ensemble un programme, sur lequel la Région pourrait ensuite les épauler à candidater à des financements européens. Avec un objectif : "Développer un écosystème spécialisé sur l'utilisation de la 5G dans le domaine de la santé, à partir de l'écosystème lyonnais".

Trois grandes tables-rondes pour répondre aux enjeux

A l'issue d'une introduction réalisée par le président de Sanofi France, Olivier Bogillot, les échanges devaient se poursuivre tout au long de l'après-midi, à travers, notamment trois grandes table-rondes :

  • Focus n°1 : Ethique, économie, recherche et industrie pharmaceutique : La région Auvergne Rhône-Alpes à l'épreuve de la pandémie

Florence Agostino-Etchetto - Directrice générale du pôle de compétitivité Lyonbiopôle

Pierre Bérat - Conseiller régional, Président de la Commission Enseignement supérieur et Recherche

Frédéric Chassagnol - Directeur Général Délégué Roche

Jean-Charles Foddis - Directeur exécutif de l'Aderly

  • Focus n°2 : Grippe, Coronavirus, SRAS : des enjeux de santé publique à l'échelle internationale

Sébastien Cognat - Chef du bureau de l'OMS à Lyon

Marc Bonneville - Directeur des affaires médicales et scientifiques de l'Institut Mérieux et Directeur Général Adjoint de la Fondation Mérieux, en charge des affaires médicales et scientifiques

Dr Jean Lang - Head of RD Global Health and Partnerships, Sanofi

  • Focus n°3 : Comment quantifier, qualifié, et évaluer l'innovation en santé ?

Olivier Delaitre - Directeur Affaires Publiques et Associations de Patients chez Boehringer Ingelheim France

Sébastien Michel - Head of Policy, Market Access and External Communication chez Mylan

Michel Plantevin - Président du Cluster i-Care

Programme & inscriptions à retrouver ici.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :