Boehringer Ingelheim démarre un essai clinique sur un traitement Covid-19

 |  | 923 mots
Lecture 5 min.
Les essais cliniques de Boehringer Ingelheim sur cette nouvelle molécule viennent de démarrer, et devraient s'échelonner huit pays d'ici la fin 2020.
Les essais cliniques de Boehringer Ingelheim sur cette nouvelle molécule viennent de démarrer, et devraient s'échelonner huit pays d'ici la fin 2020. (Crédits : DR)
[Une bonne nouvelle par jour, ou presque] Des avancées sur le terrain de la Covid-19. Le groupe pharmaceutique allemand Boehringer Ingelheim (51.000 salariés, dont près de 1.500 dans la région lyonnaise) vient d’annoncer le démarrage, cette semaine, d'un nouvel essai clinique de phase deux d’une thérapie ciblée, visant à soulager les personnes souffrant de syndrome de détresse respiratoire aiguë due à la Covid-19.

Boehringer Ingelheim fait un pas de plus en direction d'une possible thérapie ciblée visant à traiter les syndromes de détresse respiratoire aiguë, provoqués par la Covid-19.

A l'issue de premières études de phase 1, menée dans le cadre d'un programme de recherche né d'une collaboration avec une société de biotechnologie américaine, Hydra Biosciences, le groupe pharmaceutique allemand annonce le démarrage de nouveaux essais cliniques de phase 2. Planifiés sur un plus grand groupe de patients volontaires, ils devraient être réalisés sur une quarantaines de sites, répartis sur 8 pays et permettre d'observer de premiers résultats d'ici la fin de l'année.

« Si cette étude de Phase 2 montre des résultats positifs, nous avons l'intention de poursuivre nos recherches avec une étude pivot de Phase 3, en 2021, avec l'objectif de permettre une mise à disposition des patients hospitalisés pour la Covid-19 d'ici fin 2021», nous confirme la société Boehringer Ingelheim.

Le groupe allemand -qui emploie près de 1.500 personnes en région lyonnaise, à la suite du rachat de la division santé animale de Merial en 2017- planche...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :