Covid-19 : la recherche internationale s'organise aussi en ligne

 |  | 611 mots
Lecture 3 min.
(Crédits : Inova Software)
L'événement international "Partnering Against Covid19" organisé du 4 au 6 mai, en partenariat avec la Métropole de Lyon, réunira 2 200 participants du monde entier de façon virtuelle. Objectif : favoriser la recherche et accélérer le développement de traitements, vaccins et diagnostics pour lutter contre le Covid-19 sans attendre la levée du confinements, qui touche une majorité de pays, pour se rencontrer.

Pendant quatre jours, du 4 au 6 mai prochain, 2 200 acteurs experts de la santé du monde entier, issus de 1 700 sociétés et 75 pays, se retrouveront à l'événement international "Partnering Against Covid19". Confinement oblige, ils se retrouveront sur la toile.

Objectif affiché : leur permettre de se réunir pour favoriser la recherche et accélérer le développement de traitements, vaccins et diagnostics pour lutter contre le Covid-19.

"Quand la crise est arrivée, nous nous sommes dit que la reprise serait forcément conditionnée par un vaccin ou un médicament qui atténue les effets de la maladie. Ce dont on ne parle pas aujourd'hui, c'est qu'une fois la solution trouvée, le défi sera de produire en quantité suffisante cette solution. L'idée de cet événement est de permettre à des industriels de se réunir pour organiser et trouver des solutions ensemble. Cette plateforme permet de les aider à identifier des partenaires, travailler sur des essais cliniques et si les essais sont concluants, développer ensemble leurs capacités de production", explique Gilles Toulemonde, le PDG d'Inova Sofware, à l'initiative de ce projet avec le pôle de compétitivité de la santé Lyonbiopôle et Evaluate Ltd.

Pour le mettre en oeuvre, la startup lyonnaise de 75 collaborateurs s'appuie sur son expertise. Depuis 10 ans, elle aide les industriels de ce secteur à se trouver et à se mettre d'accord pour travailler ensemble. La plateforme développée par Inova sert aux innovateurs de l'industrie du médicament.

"Le niveau de collaboration au sein de l'industrie du médicament est sans précédent. Depuis plus de 10 ans, les technologies Inova Software aident les grands groupes pharmaceutiques et sociétés de biotechnologie à développer des partenariats. Notre mission a toujours été d'accélérer la collaboration pour faire émerger plus vite les innovations thérapeutiques. Cet objectif prend tout son sens dans la lutte contre le Covid-19", poursuit Gilles Toulemonde

Un service gratuit pour aider la recherche

Ainsi s'est construite la plateforme en ligne Partnering Against Covid19. Ouverte depuis le 20 avril, elle n'est accessible qu'aux sociétés qui ont un savoir-faire en lien avec le Covid-19. Les industriels peuvent s'y inscrire et planifier des rendez-vous qui auront lieu pendant ce congrès virtuel puisque les rendez-vous se feront tous par visioconférence : la plateforme fournit un système en ligne à la demande, mais les entreprises peuvent également utiliser les logiciels de leurs choix.

"Au 28 avril, il y a déjà eu 10 171 demandes de rendez-vous et pratiquement 1 000 rendez-vous planifiés", précise Gilles Toulemonde.

Pour bénéficier de ce service, les entreprises n'ont rien à débourser.

"Nous avons mis ce service en place gratuitement. Nous avons eu le soutien de Lyonbiopôle pour couvrir nos dépenses externes mais les dépenses internes sont à notre charge, c'est notre manière de contribuer", poursuit-il.

Lyon, épicentre de la recherche

L'événement international - même virtuel - est l'occasion pour la métropole de Lyon de "diversifier et redynamiser son offre événementielle", souligne l'institution.

Elle lui permet également de poursuivre son positionnement central dans le monde de la recherche, notamment lorsqu'elle démontre sa capacité à se positionner comme une interface incontournable entre laboratoires et industriels.

"Cet événement d'un genre nouveau, permet de construire, en un temps record, une offre incroyable de regroupement des forces en faveur de la recherche. Celui-ci mobilise nombre d'entreprises pharmaceutiques, biotechs, fabricants et investisseurs et je suis fier de voir se mobiliser plus d'une centaine d'acteurs de notre territoire, historiquement extrêmement actifs dans la lutte contre les maladies infectieuses", commente David Kimelfeld, le président de la métropole de Lyon.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :