Kalray  :  premier investissement de Definvest

L'Isérois Kalray, qui a développé des microprocesseurs dédiés aux nouveaux systèmes intelligents, annonce, par communiqué, l'entrée à son capital d'Alliance Ventures, le fonds de capital-risque de l'Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi et de Definvest. Une première pour le fonds géré par Bpifrance pour le compte du ministère des Armées lancé en novembre 2017.

1 mn

(Crédits : Kalray)

La Direction générale de l'armement (DGA) du ministère des Armées transforme son soutien en investissement. Par l'intermédiaire de son fonds Definvest (dotation : 50 millions d'euros), il entre ainsi, aux côtés d'Alliance Ventures, le fonds lancé par l'Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi, au capital de la startup grenobloise.

"Kalray est le premier investissement de Definvest et je sais que beaucoup d'autres suivront. C'est un signe fort pour tous les entrepreneurs, les chercheurs, les ingénieurs : la défense croit investit pour vous", a fait savoir Florence Parly, la ministre des Armées.

Cette opération de 10 millions d'euros (détails non communiqués) constitue la deuxième tranche d'une levée de fonds initiée en juin 2017.

Lire aussi : Microprocesseurs : Kalray lève 23,6 millions d'euros

Elle devrait "permettre d'engager le déploiement commercial du processeur existant et de finaliser le développement de la nouvelle génération, qui devrait être lancée en 2019", précise la startup.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.