La Région Auvergne Rhône-Alpes soutient les viticulteurs du Beaujolais

Après les violents orages qui ont endommagé les viticultures dans la nuit du 27 au 28 mai, la région Auvergne Rhône-Alpes annonce que des mesures seront prises pour soutenir les viticulteurs du Beaujolais.
Plus de mille hectares pourraient avoir été endommagés par les intempéries dans le Beaujolais.
Plus de mille hectares pourraient avoir été endommagés par les intempéries dans le Beaujolais. (Crédits : Laurent Cérino/ADE)

Un million d'hectares de vignes du nord du Beaujolais pourrait avoir été endommagé par la grêle dans la nuit du vendredi 27 au samedi 28 mai d'après les premières estimations. Dans un communiqué publié le 1er juin, la région Auvergne Rhône-Alpes exprime son soutien aux viticulteurs sinistrés, précisant qu'il convient d'attendre l'évaluation globale des dégâts.

Le même jour, la FNSEA, principal syndicat agricole, demandait que l'état de catastrophe naturelle soit proclamé :

"Cela ne suffira pas face au travail gâché, mais c'est le premier moyen pour garder le cap et l'espoir."

L'état de catastrophe naturelle devrait être déclaré le mercredi 8 juin, lors du conseil des ministres. Cette annonce pourrait permettre aux sinistrés d'être mieux indemnisés par les assureurs.

beaujolais

En attendant, la région Auvergne Rhône-Alpes assure qu'elle "appuiera la mise en place rapide des dispositifs de solidarité nationale sous responsabilité de l'Etat (allègement de charges, différés de paiement, achat de vendanges pour préserver des marchés) et /ou gérés par la MSA (échéancier, conducteur)."

La MSA et les Maisons du Rhône mises à contribution

La MSA Ain-Rhône a mis en place un numéro (04 74 45 99 92) pour aider et orienter les viticulteurs en difficulté. Elle propose des aides aux cotisations pour ceux qui ne peuvent pas régler ces dernières, ainsi qu'un accompagnement éventuel pour les familles relevant du MSA victimes des intempéries.

Dès le 30 mai, le président du département du Rhône, Christophe Guilloteau, a souhaité organiser une réunion de crise en mairie à Fleurie. Il s'est alors déclaré favorable, si besoin, à la création d'une cellule d'aide psychologique dans les Maisons du Rhône du secteur. Le personnel médico-social présent pourrait être mobilisé pour venir en aide à tout viticulteur qui en ferait la demande.

Dans le Chiroubles, une des appellations d'origine les plus touchées, 10 à 15 % de la production environ a été dévastée d'après Inter Beaujolais, l'Union professionnelle des vins du Beaujolais. La saison ne fait encore que débuter : la floraison n'ayant pas encore eu lieu, des vignobles de bonne qualité peuvent potentiellement être produits cette année.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.