Plan Rhône 2015-2020 : un nouveau contrat de plan interrégional

Les partenaires du Plan Rhône ont signé le nouveau contrat de plan interrégional Etat-Régions (CPIER). Ce contrat finalise des engagements financiers à hauteur de 555 millions d'euros sur la période 2015/2020, pour un investissement global estimé à 850 millions d'euros de projets sur l'axe Rhône-Saône.
(Crédits : Reuters)

Les partenaires du Plan Rhône ont signé ce vendredi le nouveau contrat de plan interrégional Etat-Régions (CPIER). Ce contrat finalise des engagements financiers à hauteur de 555 millions d'euros sur la période 2015/2020, pour un investissement global estimé à 850 millions d'euros de projets de développement durable sur l'axe Rhône-Saône.

Le nouveau contrat se déclinera au travers de trois grands axes.

  • La gestion multifonctionnelle des eaux et des milieux du Rhône et de la Saône (Cet axe regroupe les volets Inondations et Qualité des eaux, ressource et biodiversité).
  • Le développement économique, pour permettre la création de valeur et d'emplois sur les territoires, en développant le transport fluvial et les sites portuaires, la production d'énergie renouvelables et le tourisme.
  • Les dynamiques et les innovations territoriales et sociétales, cet axe a été créé afin de mobiliser davantage et d'accompagner les territoires, de renforcer la sensibilisation du grand public aux enjeux du fleuve.

Pour mémoire, le Plan Rhône est fondé, depuis 2007, sur un partenariat qui regroupe l'Etat et ses établissements publics (VNF et Agence de l'eau Rhône Méditerranée Corse), les Régions PACA, Rhône-Alpes, Languedoc-Roussillon, Bourgogne et Franche-Comté, le
Comité de bassin Rhône-Méditerranée, CNR et EDF, avec le concours de l'Union Européenne

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.